La danse contemporaine au cœur du Riad à Marrakech

Marrakech a toujours su préserver et promouvoir les activités culturelles et artistiques. Le pays en est arrivé là parce que dans le processus de développement du secteur touristique, les professionnels se sont rendu compte que la culture est l’un des atouts qui marchent. La culture permet deux choses : premièrement, elle permet au touriste de se rendre compte que le pays dans lequel il va (le Maroc) est intéressant, on y pratique de nombreuses activités, il faut y aller. Deuxièmement, préserver et encourager la culture permet de préserver un patrimoine durement acquis au fil des siècles, comme la tradition du Riad à Marrakech qui existe depuis des siècles et qui est devenue un symbole représentatif du Maroc. Parmi les arts et les évènements qui se déroulent à Marrakech, nous pouvons citer la danse contemporaine et son festival « on marche ».

Le festival de danse contemporaine « on marche »

L’année 2015 est une occasion de célébration pour le festival international de danse contemporaine « on marche », puisque l’évènement fête sa dixième édition, cela s’est déroulé du 10 au 14 mars 2015. Le crédo de cet évènement est de mettre en place des activités et des animations dans les rues, ces dernières sont généralement gratuites. À cette occasion, trois générations de danseurs contemporains seront réunies sur les différentes scènes. Des spectacles que les habitants, même saisonniers du Riad à Marrakech ne devraient pas manquer. Parmi les danseurs présents, on retrouvera les jeunes issus de deux écoles professionnelles de danse contemporaine de Casablanca et de Marrakech. Le public pourra découvrir cinq pièces réalisées par des Marocains en avant- première, notamment Becoming de Youness Khoukhou, ou encore Kamiz-Art de Rachid El Bandki.

Étant gratuits, les spectacles sont présentés à l’intention des curieux, mais aussi des connaisseurs et la plupart d’entre eux seront présentés à l’ESAV (école supérieure des arts visuels de Marrakech), sur la place Jemaa El Fna, mais aussi le théâtre de Dar Ettafaka, quelques lieux appréciés par les touristes, en plus d’être à proximité des principaux Riad à Marrakech. L’objectif visé par ce principe est de rendre accessibles les arts chorégraphiques à tous les gouts et toutes les couches sociales. Le festival est organisé par l’association portant le même nom « on marche » sous la direction artistique d’Izeddiou Taoufiq, chorégraphe.

Chris Lemanny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*